affiche les éternels
Posted on Cinéma / Non classé

L’action se situe dans la Chine contemporaine en pleine mutation. Entre traditions et ouverture à l’Ouest. C’est l’histoire d’une jeune femme, Qiao (Liao Fan), fille de mineurs qui est amoureuse d’un petit chef de la pègre (Zhao TAO). Pour le défendre face à une bande adversaire, elle utilise l’arme de son amant. Et écope de 5 années de prison, pour lui.

Je reconnais ce film comme étant très beau et d’une grande dureté. Mais il ne m’a pas réellement touchée. Pourquoi? Peut-être parce que je me suis sentie noyée dans ces paysages urbains qui sont des chantiers; parce que je n’ai pas aimé qu’une femme, Quio, paie 5 années de sa vie pour un homme qui l’a si facilement oubliée; parce que la nature des liens – ou l’absence de liens- entre eux m’est difficilement accessible; parce que la vie qui s’ensuit pour elle comme pour lui m’apparait effroyablement vide .

La conclusion serait : « Il faut affronter son destin, même si ce destin ressemble à un paysage après l’incendie ». Télérama 3607

Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *