Posted on Mes avis culturels / Théâtre

Sacré, sucré, salé

« Aujourd’hui, c’est fête. Tour à tour juive, chrétienne ou musulmane, la comédienne coupe, touille, pétrit et cuisine tout en racontant Esther et Mahomet, la Mer Rouge et l’Eucharistie, Roch Hachana et le ramadan… Parce que chaque plat renvoie à une histoire, chaque ingrédient à un symbole, parce que manger donne à penser, parce que les repas sont faits pour être partagés, et parce qu’il y a trop de points communs entre les trois monothéismes pour les opposer. Une heure de jubilation culinaire et spirituelle, clôturée par la dégustation de la chorba… À table, spectateurs!  » Théâtre La Reine Blanche, du 22/05 au 23/06/2019, Paris

C’est une jolie pièce, gaie et au rythme enlevé, dans laquelle Stéphanie Schwartzbrod, seule sur scène, nous donne à voir les religions associées aux plats traditionnels élaborés pour ses fêtes. Une performance remarquable qu’il est bon de suivre en ayant en amont réviser ses connaissances dans le domaine religieux pour mieux en saisir les subtilités.

Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *