Posted on Cinéma / Mes avis culturels

Une place au soleil

« En Camargue, au bout d’une petite route, la plage de Plémanson est comme au bord du monde. Tel un mirage, cette bande de sable mouvante et désertique, accueille des milliers de gens chaque été en toute illégalité. Des assemblages de caravanes se sont transformés en petites maisons et rivalisent d’ingéniosité aux côtés de toiles de tente et de camping-cars. Le lieu prend des allures de village éphémère, peuplé d’irréductibles prêts à braver l’inconfort et les incertitudes climatiques d’un milieu hostile. Pourtant, chacun semble avoir trouvé sa place au soleil. » Synopsis Les Samedis d’Addoc, Luminor Hôtel de ville, 75004 Paris, 15 juin 2019.

Ce film extraordinaire raconte la vie de ces centaines de personnes qui viennent depuis 50 ans (les congés payés) passer, pendant quelques jours ou semaines, leurs vacances sur ce bord de Méditerranée sauvage, sauvegardé des marinas et autres constructions. La réalisatrice, qui s’est intégrée à ce village de vacances insolite en 2013, filme leurs occupants au plus près de leur vie quotidienne. Pêche, jeux sur la plage, concours de boules, musique et danses à la buvette-restaurant, une quiétude heureuse se dégage de ces gens simples qui revendiquent le droit de continuer à profiter de ce lieu convivial et familial, dans le respect de l’environnement naturel.

Depuis 2015, de gros blocs de béton bloquent l’entrée de cet espace, devenu un site protégé dédié à un tourisme écologique.

Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *